voyage aurore boréale

Découvrez les aurores boréales en Laponie

Les voyages vers les aurores

Des rideaux de lumière qui ondulent dans le ciel et l’éclairent d’une lueur douce, offrant un spectacle d’une intensité magique… Voir les aurores boréales est le rêve de tout voyageur qui vient en Laponie, le summum d’une échappée vers le grand Nord.

A la poursuite des aurores!

En 2005, Brent D’Hooge, fondateur du Grand Nord – la branche de Xplore The North dédiée aux voyageurs francophones - voit pour la première fois une aurore boréale. C’est ce phénomène naturel unique qui, aujourd’hui encore, inspire Xplore the North et Le Grand Nord. Chasseur d’aurores et chef d’entreprise, Brent ne demande qu’à partager sa passion. A l’occasion de workshops sur la photographie des aurores. Et, avant tout, lors de nombreuses expéditions hivernales.

Voir une aurore boréale est une expérience comme nulle autre. Le Grand Nord sait comment optimaliser vos chances de la vivre. 

Laponie : cap sur les aurores boréales

« L’Aurora Zone » désigne la zone la plus favorable pour observer les aurores boréales. Si l’on fait une section du globe entre 66 et 70° nord, l’Europe est la mieux placée - avant le Canada ou l’Alaska ! La Laponie, idéalement située, se place en tête.

Où sont les meilleurs spots ? En Laponie du nord : l’extrême nord de la Finlande, de la Suède et de la Norvège. La Laponie commence bien plus au sud, mais c’est tout au nord, au-delà du cercle arctique, qu’il faut être. La zone est parfaite pour combiner vacances d’hiver et chasse aux aurores boréales. On part à leur rencontre avec les chiens de traîneau, en scooter des neiges, en marche sportive ou autres sports de neige… en s’essayant ci et là à la pêche sur la glace.

Où aller ?

Le lieu - et donc, votre destination - est le facteur essentiel. C’est dans le grand Nord, bien au-delà du cercle polaire, que vos chances sont optimales.

La zone des aurores, dans l’hémisphère nord, ne débute que 100 km au-delà du cercle polaire. En Laponie du sud, les probabilités de capter le spectacle sont beaucoup moins élevées. 

Le Grand Nord vous emmène dans l’extrême nord de la Laponie et vous installe dans des lodges cosy, éloignés du tourisme de masse. L’Aurora Mountain Lodge, le ICEhotel, l’Harriniva Lodge vous offrent des chances égales d’observer les aurores boréales. Pour augmenter encore vos chances, partez, de votre base, en expédition dans les étendues sauvages, loin de toute pollution lumineuse.

Quand partir ?

Il n’est pas rare que l’on observe des aurores boréales de septembre à mi-avril, avec des fluctuations minimes sur la période. Tous les mois d’hiver, de novembre à avril, sont statistiquement favorables. Mais, notre longue expérience nous l’a appris : les meilleures périodes sont la fin de l’hiver, de fin février à la mi-avril, et pendant l’été indien, de la seconde moitié de septembre à la fin novembre. 


Peut-on prévoir les aurores ?

Les aurores boréales ne sont prévisibles qu’à relativement court terme - quelques jours à l’avance au maximum. Les prévisions de long terme ne sont pas fiables. Deux bons tuyaux :

Geophysical Institute : un site convivial, même si sa fiabilité est moyenne. Sélectionnez la région et vous obtenez les prévisions pour les jours à venir. Attention, l’échelle utilisée fausse un peu les résultats : à partir du facteur 3, en Laponie, vous avez déjà de très bonnes chances de voir une aurore boréale quand le ciel est dégagé ! 

La meilleure application pour prévoir les aurores boréales ? La nôtre, bien sûr ! Nous l’avons lancée en 2017 et elle fait parfaitement le boulot : prévoir les aurores boréales exactement là où vous vous trouvez.
 
Notre appli Aurores Boréales, c’est ici…

L’heure « A »

C’est souvent tard le soir, entre 20h et 1h du matin, que l’on observe le mieux les aurores boréales. Mais il arrive qu’on les voie dès qu’il commence à faire noir. Certains mois, il n’est pas rare de les observer dès 17h et jusqu’à 5h du matin !

Les probabilités

Le deuxième facteur déterminant est la durée de votre séjour. Plus vous restez longtemps, plus les probabilités augmentent d’avoir des nuits dégagées. Et des tempêtes solaires. Car ce sont les tempêtes solaires qui sont à l’origine des aurores boréales. Bref, sur un séjour d’une semaine, vos chances sont bien plus grandes que sur un séjour court.  


 Les tempêtes solaires durent généralement plusieurs jours. Il se peut que l’on observe des aurores boréales 7 nuits d’affilée ! Mais, parfois, plusieurs jours se passent sans la moindre tempête. Ou alors, la couverture nuageuse est basse plusieurs nuits de suite (même si, souvent, elle se dissipe sous l’effet du froid). Bref, il se peut que vous n’observiez pas d’aurore boréale. Mais lors d’un séjour d’une semaine en Laponie, dans l'Aurora Zone, vous avez tout de même environ 80 % de chances d’assister au spectacle.

Et la lune, dans tout ça ? 

La lune n’influence pas vos chances de voir une aurore boréale, mais affecte les conditions d’observation. A la nouvelle lune (les nuits « sans lune »), les aurores boréales se voient plus vite qu’à la pleine lune. Mais quel spectacle quand pleine lune et aurore boréale se partagent le ciel ! Les heures idéales pour observer les aurores boréales ? De 18h à 1h du matin, et surtout entre 21h et 23h. Ceci dit, il nous est arrivé de voir des ciels spectaculaires vers 3-4h du matin.

D’autres questions ?

Contactez-nous. Nous avons de très belles propositions pour vos vacances vers les aurores boréales ! Sur mesure et sans obligation. Téléchargez déjà notre appli, elle est disponible pour Apple et Android.

Comment les aurores sont formés?
vacances aurores

Des questions? Nous vous aiderons avec plaisir. Appelez le +32 9 273 77 42 ou envoyez un message..

Abonnez-vous à notre newsletter et restez au courant des voyages, reportages,…

Le Grand Nord fait partie de Xplore the North sprl, le spécialiste de la Laponie.
Assurances de voyage | Conditions de voyage | Conditions de paiement